Slider

EDGARD TYTGAT

Peintre expressionniste Bruxellois, graveur sur bois et artiste graphique qui était actif dans le domaine du fauvisme brabançon.

1879

Né.

Étudie à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, où il apprend à connaître les nouveaux courants comme le symbolisme et le post-impressionnisme. Plus tard il sera influencé par des figures comme Cézanne ou Bonnard.

Une grande partie de sa jeunesse se déroule dans l’entourage – littérairement également – de Rik et Nel Wouters, avec qui il partage l’amour, la souffrance et la pauvreté. Dans les notes autobiographiques de Nel, Edgard ‘Klache’ Tytgat apparait comme un personnage important.

Durant la première guerre mondiale, Tytgat et sa femme Marie s’installent en Angleterre, où l’artiste aménage un studio avec une presse d’imprimerie.

1917

Une des publications avec xylographie qu’il produit en 1917 après la mort de son ami, Wouters, est le volume ‘Quelques images de la vie d’un artiste ‘, dont il imprime seul, quarante exemplaires numérotés . Dans chacunes des seize gravures volontairement naïves Tytgat écrit un court texte sur la vie de Rik et Nel, qu’il connaissait si bien.

Le style de Tytgat évolue du fauvisme local à un Expressionnisme capricieux avec un caractère populaire et naïf. Comme un conteur de contes de fées, il dépose des carrousels forains et chapiteaux de cirque. Avec ses intérieurs il expérimente avec la lumière et la forme.

Un autre motif récurrent est le nu, en particulier dans les scènes historiques ou mythiques qui ont souvent un ton d’interdit ou même de sadique. Avec Tytgat aucun conte de fées n’est innocent.

Tytgat n’a pas non seulement peint ou dessiné des carrousels, il a même réalisé un modèle substantiel pour sa salle de séjour.

1957

Décède.